Parfois au détour d'un tweet, on fait une rencontre. C'était un vendredi et Mister AKA @Mister28503740 m'a fait le plaisir de répondre à un tweet que je trouvais somme toute banal.

Il s'en ai suivie une danse, un instant éphémère que j'ai retranscrit ici :

 

Quand la fatigue m'étreint
Fait de moi sa catin...

 

Note à moi-même : Surtout ne pas lui offrir de café

 

Quand, lasse de cette journée
Je rêve de me coucher...

 

Note à moi-même : Proposer un lit, un massage et du Satie.

 

Quand un mot de sa bouche
Commande que je me touche...

 

Note à moi-même : Rester comme je suis, directif.

 

Quand, lascive, je m'étire
Et retiens un sourire...

 

Note à moi-même : Ne pas se fier à son visage fermé, en fait elle sourit.

 

Quand sa main sur ma peau
Me réveille à nouveau
Le sourire se mue
En un soupir ému...

 

Note à moi-même : Être moi-même tactile.

 

Quand ma chair il pétrit
La fatigue se replie ...

 

Note à moi-même : N'oublie jamais d'être vraiment comme toujours, ferme et douceur à la fois. #oxymore

 

Quand sa vigueur douce
Provoque en moi secousses
Quand ses mains jouent sur moi
Ah, le plaisir me noie

 

Note à moi-même : Penser à changer les draps

 

Quand la vague m'emporte
Quand elle est chaude et forte

 

Quand je ...
Quand il ...
Quand nous ...

 

Note à moi-même : Finir ses phrases par mes caresses, par son émoi et par notre plaisir.

 

Tous droits réservés aux auteurs respectifs.