Maison illuminée dans la nuit

 

 

Kara prit un livre et l’ouvrit. Ce dernier lui échappa des mains et tomba ouvert à leurs pieds. Un tourbillon s’échappa du livre, les pages se mirent à tourner bruissant comme des millions d’ailes de papillons. Autour des femmes, les feuilles des arbres s’agitaient, les branches s’entrechoquaient en rythme. Boum, boum, boum, boum. Le rythme s’intensifia, se calant sur les battements de leurs cœurs affolés. Boumdoum, Boumdoum. Boumdoum… Et d’un coup, plus rien. Kara et Anna se regardèrent. Kara ouvrit la bouche pour parler quand un sifflement s’éleva. Alors que le livre se refermait, elles furent toutes les deux soulevées, projetées en l’air puis aspirées entre les pages.

Kara fut la première à se relever. Anna s’appuya sur elle et resta figée, à moitié accroupie. « Mais qu’est-ce que c’est encore ?

– une maison

– on dirait qu’il y a quelqu’un devant

– ouaip

– comment on est arrivées, là ?

– le livre… le livre nous a transportés

– Mais on est où là ?

– Aucune idée… On pourrait aller voir à la maison, l’homme vient de rentrer.

 

 

Photo by Ján Jakub Naništa on Unsplash