Quand notre poésie prend forme

Et que nos mots invoquent

Des images oniriques.

Ils virevoltent dans le vent

Papillons de bonheur

Ils transportent avec eux

Un peu de notre cœur

Et se posent sur la bouche

D’un autre qui nous aime.