Le câlin

 

Tu me prends tes bras, tu me serres contre toi,

Mes blessures se referment et le monde s’efface,

Mon corps fond dans le tien et mon cœur s’apaise.

 

Ah, on s’éloigne déjà, le froid s’empare de moi,

Mes yeux brillent malgré moi, je voudrais revenir,

Je voudrais me blottir contre toi, mon ami.

 

Reprends-moi, mon amour, reprends-moi dans tes bras.

Serre-moi, mon amour, serre-moi contre toi.

Protège-moi, rassure-moi, en ton sein accueille-moi.

 

Je voudrais oublier et le monde et le reste.

Tes bras autour de moi, ton corps qui me réchauffe,

Voilà le souvenir que je veux conserver.

 

Je veux inscrire en moi les courbes de ton corps.

Reprends-moi mon amour, serre-moi contre toi,

Enlace-moi mon amour, reprends-moi dans tes bras.