Mes histoires

 

Je raconte des histoires.

Des histoires où je l’aime,

Des histoires où il m’aime.

Des histoires rose bonbon qui font battre mon cœur.

Je me raconte des histoires qui font peur.

Quand il ne m’aime plus, dans ces histoires je pleure.

Et j’invente des histoires, pour continuer à vivre

Des histoires plus légères,

Des histoires pleines de rires.

J’invente aussi parfois des histoires friponnes,

Des histoires polissonnes où je parle de plaisir,

Où je me laisse à jouir.

 

Je créé toutes ces histoires.

Des histoires, des chimères qui ne veulent rien dire.

Et malgré moi, parfois, je crois qu’elles sont réelles.

Alors je dois écrire pour qu’elles vivent hors de moi.

Écrire sur ces moments qui n’ont pas existé,

Écrire ces émotions qui ne sont pas les miennes,

Des désirs, des plaisirs et des rires que j’emprunte,

Souffrances, larmes et chagrins devinés chez les autres.

 

Je n’écris pas pour moi, je ne parle pas de moi,

J’invente ces histoires, je parle pour les taiseux.

Le temps de les écrire, c’est leur voix que je porte

Leurs larmes coulent sur mes joues,

Leur peine m’étreint le cœur,

Et je ris leur bonheur à gorge déployée.

 

J’écris pour faire pleurer et pour qu’on puisse se dire

« Ça n’arrive pas qu’à moi »

« Je pourrai m’en sortir »

J’écris pour amuser et pour faire sourire.

Je divague et j’écris et j’espère que tu lis.